Vos questions sont entre de bonnes mains

Semer du gazon

Conseils pour réussir à semer du gazon

Voici les principaux conseils pour réussir à bien semer du gazon :

  • Un jeune semis a besoin d'une attention constante, notamment pour les apports en eau.
  • S'il faut que vous vous absentiez durant cette période, il est conseiller de différer vos semis de plusieurs semaines ou mois.
  • Si vous êtes situé dans une région où les restrictions d'eau sont pratiquées couramment, il sera beaucoup plus judicieux de prévoir vos semis pour l'automne.
  • Il est essentiel que les premières difficultés liées au climat (froid ou sécheresse) ne surviennent pas avant que le gazon n'ait 5 à 6 semaines.

Quand semer du gazon ?

Deux périodes dans l'année sont propices pour semer du gazon : le printemps de mi-mars à mi-juin, et l'automne de fin août à mi-novembre. Ceci est une généralité et elle ne tient pas compte de la situation géographique du terrain.

Par exemple, dans le midi de la France, vous pourrez commencer les semis dès la fin février. Dans cette région, il est conseillé de s'abstenir dès la fin mai à cause de la sécheresse, et ce jusque fin novembre en automne.

Dans les régions plus froides, au contraire, on pourra semer du gazon d'avril à juin au printemps et de septembre à mi-octobre uniquement pour l'automne.

Bon à savoir : il est conseillé de semer du gazon plutôt à l'automne qu'au printemps, parce que les graines et les jeunes plants résistent mieux au froid qu'à la sécheresse.

Semer au printemps

Semer du gazon au printemps permettra aux semis de profiter d'une germination rapide mais le manque d'eau pourra compromettre la croissance des plantes, et transformer le jeune gazon en paillasson.

Semer en automne

Semer du gazon en automne va permettre de favoriser le développement de la partie souterraine. Grâce aux premières chaleurs, les plantules vont se développer rapidement, ce qui formera un gazon bien dense.

Comment semer du gazon ?

Voici une liste des principaux conseils pour bien réussir à semer du gazon :

Bien brasser votre mélange

Une fois en possession du sac de gazon à semer, le mélange devra être brassé généreusement. Dans ce but, on conseille de le verser dans un seau. Cette étape est essentielle parce que le mélange contient des graines plus lourdes que d'autres, lesquelles ont tendance à descendre au fond et à le rendre moins homogène.

Il ne faut pas négliger pas cette étape, auquel cas ce cela visible au moment de la pousse et une fois que le gazon sera développé. Tout au long de l'opération, le brassage devra être renouvelé plusieurs fois.

Le bon dosage

Plus une espèce possède de graines au gramme, moins la quantité à semer sera importante. Le bon dosage se situe entre 30 et 50 grammes au m², soit 3 à 5 kg par are.

Le dosage de cette quantité dépend de la zone où sont effectués vos semis :

  • Près de la maison et sur les lieux de passage, il convient de semer une quantité plus importante pour que votre gazon soit plus épais et plus beau mais aussi pour qu'il résiste mieux aux piétinements.
  • Sur les parties de la pelouse considérées comme de la prairie, il sera possible de réduire la dose.
  • On conseille de ne pas semer moins de 20 grammes au m².

Le bon geste

Il est facile de trouver des semoirs dans le commerce, mais rien n'est mieux que le semis à la volée. Si vous vous servez d'un semoir, la répartition sera régulière mais il faudra veiller à ce qu'aucun passage ne recouvre le précédent. Il ne devra pas y avoir de manque ni de zones surchargées. Les graines sont très visibles sur le sol, ce qui facilite la répartition.

Si vous semez à la main :

  • Il faut commencer par diviser le terrain en bandes de 4 à 5 mètres de largeur et à les croiser afin d'obtenir un damier. Pour bien repérer les carrés, il est conseillé de planter un piquet à tous les croisements.
  • Ensuite vous devez diviser la quantité de graines à semer en autant de bandes à parcourir puis semer le long de chaque bande en reliant un bord à l'autre, c'est-à-dire en remontant le long de la suivante, puis descendant le long de la suivante etc., et faire de même en reliant les deux autres bords de votre terrain, en croisant la première série de bandes.

Pour une meilleure prise en main des graines, vous pouvez les mélanger avec du sable, ce qui vous donnera un volume plus facile à tenir.

Une autre méthode plus longue consiste à semer par carré que vous ensemencez les uns après les autres.

Bien protéger vos graines

Une fois le semis terminé, vous devez protéger vos graines en les recouvrant légèrement. Il est conseillé de les recouvrir de terreau sur une épaisseur de 2 à 3 cm, ce qui tout en les protégeant leur apportera des éléments nutritifs. Si le terrain est vaste, cette solution sera cependant très coûteuse.

Il existe une méthode très économique qui consiste à ratisser très légèrement votre terrain sur une profondeur de 3 à 4 millimètres, en veillant à ne pas endommager le nivellement par des gestes brusques.

Il faudra terminer par un passage de rouleau, lequel plaquera les graines à la terre pour favoriser leur germination.

Vos premiers travaux

Une fois le gazon semé, vous n'aurez plus qu'à attendre tout en arrosant régulièrement par fines gouttelettes (il faut que la terre soit constamment humide), que les graines germent et qu'elles forment un fin duvet vert :

  • En fonction des espèces et du climat,cette étape pourra prendre de 8 jours à 2 ou 3 semaines.
  • La moindre mauvaise herbe qui germe devra être arrachée en veillant à bien enlever sa racine.
  • Quand le gazon aura atteint une dizaine de centimètres, vous pourrez procéder à sa première tonte. Il ne faudra pas attendre plus longtemps car sinon les feuilles vont se coucher au sol et il sera quasiment impossible de les couper à la même hauteur.

Après la première tonte, passer le rouleau est à nouveau nécessaire, pour replacer les jeunes plants qui auraient été déchaussés lors du passage de la lame.


Pour aller plus loin

5 clés pour réussir un gazon de plantes couvre-sol

Les plantes couvre-sol sont une des meilleures alternatives au gazon. Grâce à leurs avantages pratiques et ornementaux, nombre de particuliers envisagent de réorganiser leur jardin. Ce n'est toutefois pas une mince affaire. Comment bien repenser son jardi [...]

Épandeur de gazon

Semer du gazon de manière constante et régulière est indispensable pour planter et regarnir une belle pelouse. Parce que la dispersion manuelle est irrégulière en plus d'être fastidieuse, l'épandeur à gazon est nécessaire aussi bien pour semer que pour r [...]

Les bons outils pour votre gazon

Une belle pelouse ne se conçoit pas sans les outils appropriés. Sa préparation et son entretien nécessitent en effet un assez grand nombre d’équipements spécialisés. Voici un mémento de tous les indispensables à avoir sous la main pour avoir une pelouse m [...]

Gazon : quelle densité de semis choisir ?

Pour réussir correctement des semis de gazon, il est important de respecter une densité de semis de 25 à 50 grammes/m² en moyenne. Tous nos conseils dans cette astuce. Semis de gazon : tout dépend des espèces Plus un gazon contient de graines au gramme, m [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Trouver une plante

Recherchez par nom

Rechercher

OU

Recherche par critères

Couleur des fleurs

Couleur des feuilles

Climat

  • Climat continental : Climat contrasté : très froid l'hiver, et très chaud l'été. Les précipitations sont faibles. C'est le climat de référence pour les dates de semis et de plantation.
  • Climat océanique : Climat tempéré : hiver doux et été frais. Les précipitations sont abondantes. Vous pouvez semer et planter un peu avant la date de référence.
  • Climat semi-océanique : Entre le climat continental et le climat océanique : hiver et été sont marqués, et les précipitations sont régulières.
  • Climat méditerranéen : Climat chaud et sec en été, et doux en hiver. Les précipitations sont rares mais peuvent être très fortes, et il pleut surtout à l'automne. Vous pouvez semer et planter un mois avant la date de référence.
  • Climat montagnard : Été doux et hiver rigoureux. Les précipitations sont importantes. Vous pouvez semer et planter un mois après la date de référence.
Envie d'en savoir plus ?

Plantation

  • Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
  • Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
  • Plante aquatique : La plante pousse dans l'eau (bassin de jardin, aquarium, bord de cours d'eau, marais, etc.).
Envie d'en savoir plus ?

Exposition

  • Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
  • Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
  • Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
Envie d'en savoir plus ?

Uniquement les plantes

  • Facile à entretenir : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
  • À faible besoin en eau : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
  • Résistantes au froid : Plante résistante au gel.

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.